LE SÉNÉGAL, PAYS DE LA TERANGA

mars 6, 2018
Carnet du voyageur

Le Sénégal, c’est d’abord l’Afrique colorée, vivante, entre tradition et modernité…Des paysages somptueux, baobabs, rôniers, brousse et savane, une nature sauvage préservée…Mais c’est aussi et surtout la Teranga, l’accueil, la joie de vivre et les sourires des gens malgré des conditions de vie pas toujours faciles !

Véritable kaléidoscope de paysages luxuriants et de vastes étendues parsemées de baobabs centenaires, le Sénégal présente une infinité de milieux naturels. Situé entre le Sahel au nord et la grande forêt tropicale, il est traversé par quatre fleuves qui prennent naissance dans le massif du Fouta Djalon, en Guinée : le fleuve Sénégal qui a donné son nom au pays, la Gambie, le Saloum et la Casamance.

Patrie du poète-président, Léopold Sédar Senghor, membre de l’Académie française depuis son retrait de la vie politique en 1980 et compositeur de l’hymne national, le Sénégal incarne, à juste titre, de par sa position géographique et son rôle déterminant dans la diplomatie au
plan international, le symbole vivant de la civilisation du donner et du recevoir.

Forte d’une grande tradition démocratique, avec des institutions, la République du Sénégal est un des pays les plus stables du continent.
Accueillant, chaleureux et hospitalier, c’est un carrefour d’ethnies et de traditions, terre des Wolofs, des Pulaar (pasteurs Peuls et Toucouleurs de la vallée du fleuve Sénégal), des Soninkés, des Diolas de la Casamance, des Sérères du Sine et des Mandingues, contribuant tous à la richesse culturelle du pays

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :